2021

CHICAGO: Interventions de refroidissement et de chauffage à Chicago réalisées grâce à la géothermie

« CHICAGO » est une vision proposée par GEOEG et enerdrape pour l’exposition thématique de la Biennale d’architecture et d’urbanisme de Séoul 2021 (SBAU). Sélectionnée parmi plus de 500 projets d’éminents cabinets d’architectes et d’ingénieurs du monde entier, cette intervention visionnaire mais réalisable pour l’avenir résilient de Chicago transforme environ 280 km de tunnels existants et d’autres environnements bâtis qui se trouvent sous la ville en géostructures énergétiques.

Le projet

Chicago, l’une des villes américaines les plus denses, subit des étés torrides et des hivers glacials. En raison de ce climat, la ville a d’énormes besoins en énergie thermique, qui contribuent actuellement à 71 % des émissions de CO2 de la ville en raison de la dépendance des sources d’énergie non renouvelables. Une autre caractéristique de Chicago est qu’elle est construite en couches. Plusieurs couches se trouvent au-dessus du sol, comme les lignes de métro surélevées, les passerelles suspendues et les jardins sur les toits. De nombreuses couches se trouvent sous le sol, notamment les rues souterraines, les bars, les parkings et les voies piétonnes, les tunnels de métro, les freight tunnels et les tunnels de téléphériques, les tunnels d’eau et les tunnels profonds.
La présence d’une quantité importante de bâtiments consommateurs d’énergie et de nombreux environnements bâtis souterrains offre à Chicago l’opportunité cruciale de servir des applications massives de géostructures énergétiques pour répondre à la consommation d’énergie thermique de la ville de manière efficace et économique. Dans cette perspective, ce projet visionnaire transforme les environnements bâtis souterrains sous Chicago en espaces capables d’alimenter la ville en énergie en tant que géostructures énergétiques.

L’installation d’art

Cette installation reproduit la transformation de l’un des nombreux tunnels situés sous Chicago en géostructures énergétiques spécifiquement appelées tunnels énergétiques. Les tunnels énergétiques peuvent récolter de manière dynamique la chaleur géothermique inexploitée dans le sol ainsi que la chaleur résiduelle produite par l’activité humaine dans le sous-sol (déplacement de personnes, freinage de trains, etc.), ce qui représente un environnement intelligent pour le transport urbain et l’approvisionnement en énergie propre. En conséquence, l’œuvre d’art conçue simule le fonctionnement d’un tunnel énergétique qui entraîne un changement de chaleur sous la surface du sol au profit de l’activité humaine et de l’environnement au-dessus du sol. Le tunnel est constitué d’un carrefour de passages irréguliers qui intègrent des lumières LED. Ces lumières changent de couleur du jaune au rouge avec le mouvement des personnes, représentant virtuellement l’occurrence de l’échange de chaleur et offrant aux visiteurs une expérience sensorielle dynamique.

Ce projet a été développé en collaboration avec Carlo Gaffoglio Design et soutenu par BDA Design, Swiss Korea Fund,  l’ambassade de Suisse en Corée et le Bureau des affaires économiques et de l’innovation du canton de Vaud.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.